Pour la femme enceinte

AVANT LA GROSSESSE :

Avant la conception, il est important de s’assurer de la bonne mobilité du bassin et des éléments qui sont autour du bassin (muscles, ligaments, organes).

L’ostéopathie peut apporter une aide en cas d’infertilité qui peut dû tout simplement à un blocage du bassin et des organes du petit bassin. En effet une bonne mobilité des structures musculo-squelettiques et viscérales est primordiale au bon fonctionnement de l’appareil reproducteur (utérus, trompes, ovaires…).

PENDANT LA GROSSESSE :

Lors de la grossesse, l’utérus se développe au fur et à mesure de l’évolution de la taille du fœtus. La priorité étant le développement de ce fœtus, le corps de la femme enceinte s’adapte mais ce n’est pas sans contraintes mécaniques, physiologiques.

L’ostéopathie à toute sa place pour permettre à la femme enceinte de vivre pleinement sa grossesse. L’ostéopathie permet de faciliter l’acceptation de ces nouvelles contraintes par l’organisme ainsi que soulager certaines douleurs qui peuvent y être associées. Une consultation est un réel complément dans la prise en charge du confort et de la santé de la future maman et du futur bébé.

L’ostéopathie durant la grossesse ne dispense en aucun cas d’un suivi obstétrique conventionnel chez le gynécologue, la sage femme ou le médecin généraliste.

Les motifs de consultation chez la femme enceinte :

-  Douleurs au niveau de la colonne vertébrale, le plus souvent au niveau lombaire, coccyx,
-  Douleurs neurologiques (sciatalgies, cruralgies…),

-  Migraines,

-  Problèmes de circulation (Mauvais retour veineux, jambes lourdes, hémorroïdes…),

-  Troubles digestifs (nausées, reflux gastriques, constipation…),

-  Cystites (infections urinaires) à répétitions,

-  Préparation à l’accouchement.

L’ostéopathie peut aider à soulager ces douleurs  en redonnant de la mobilité aux articulations et en libérant les tensions dues notamment au changement de posture et à la modification de la pression abdominale.

Le traitement s’effectue tout en douceur en respectant le ressenti de la patiente.

PREPARATION A L'ACCOUCHEMENT :

L’ostéopathie peut être très efficace dans la préparation à l’accouchement. L’ostéopathe peut, en libérant les structures osseuses du bassin (articulations sacro-iliaques, charnière lombo-sacré, la symphyse pubienne, l’articulation sacro-coccygienne), faciliter l’accouchement. Un travail au niveau des muscles en périphérie du bassin ainsi que sur le diaphragme permettra un accouchement plus évident pour la mère et moins contraignant pour le bébé.

APRES L'ACCOUCHEMENT :

Que la maman est eu un accouchement par voie basse ou par césarienne, il laisse souvent des marques (douleur rachidienne, coccygienne, sur l’épisiotomie, trouble sphinctérien, douleur pendant les rapports). L’ostéopathie  peut permettre d’avoir une récupération plus rapide et soulager les douleurs.

Pendant la grossesse et l’accouchement, certaines structures du bassin ont pu être perturbées. Il est nécessaire de les rééquilibrer afin que le bassin reprenne sa position d’avant, et afin de faciliter la rééducation du périnée de la maman faite chez une sage femme ou une kinésithérapeute spécialisée.

Il est également fondamental de travailler la colonne lombaire chez les femmes qui ont eu une péridurale. La piqûre peut crée une fixation de la dure-mère au niveau vertébral ayant comme conséquence des douleurs lombaires (lombalgies) chroniques ainsi que des céphalées ou des migraines.

D’autre part, beaucoup de jeunes mamans se plaignent du haut du dos (vertèbres dorsales et cervicales) après la tétée ou à force de porter leur bébé. L’ostéopathie peut soulager ses tensions et libérer ces articulations. L'ostéopathe peut donner de bons conseils de position pour la tétée et pour le port de charge.

INFORMATIONS PRATIQUES
194, rue Jean Garcin 84240 LA TOUR D'AIGUES
04.90.77.80.46 ou
06.79.68.31.69

Facebook    Doctolib

© 2019 Anne-Lise PAUMIER.Tous Droits Réservés.
Code de déontologie
Mentions Légales